jeudi 31 juillet 2014

BRASIER ET BAISERS



BRASIER ET BAISERS



Sapeur ! T’as peur
Pompier tu l’es
Papiers brûlés
Et l’incendie ?
Tu le sens – dis !?
Brasier et flammes

Baisers des femmes …
Suis leur sentier pour les enfants
Essuies en entier et défends
Le feu des larmes
Contre la foudre
Des armes

L’innocence est en sang !
C’est le non-sens
Indécent

La suie de ces laves
Dans les cratères de mort
Où sont écrabouillés les corps –
Tu viens la happer
Mais pour quelle paix ?

Sois incisif et
Laves pour ce peuple nié
La pulpe-acide qui
Lui est liée !

Et qui déterre ses arbres
Et use du sabre
Pour
Le déraciner de son sol
Pour qu’il disparaisse
En un vol de
Mémoire
Mise en sang par
Une mémoire déprise
De son sens

Ce qui demeure en travail
C’est le fruit de ces entrailles
Où l’Humanité trouve
Sa présence
Non détruite par
La brûlure de
Son essence
Enregistrer un commentaire