mercredi 18 février 2015

CE QUE CACHE LE COUVRE-CHEF DE TON SILENCE !



CE QUE CACHE LE COUVRE-CHEF DE TON SILENCE



Sous le couvre-chef de ton silence
Se cache une existence
Qui ouvre à la paix

Si le chahut des rires
Plaisante avec les soupirs -
Il salue l'après-temps
De la lutte contre
L'oubli
Ne restant plus dans
La plainte

Repli serait le sans-parole ?
Mais si - épris par
La belle école
Où serinent
Les chants
De compagnie -
Tu trouvais dans l'étreinte
De l'insoumis qui s'abreuve
Du suc de la vie
Dans les bras
Qui la succulent à l'envie -
Le plus brave des
Airs d'amis
Sortant
En veille dans ton nid

Et la nuit souveraine
Ne serait plus un décor
Où s'abandonne
L'étrenne d'un
Corps …

Redonne donc hors
Du sommeil sans trêve
Le plus fort éveil
A tes rêves

Vas et supporte la présence sans attente
Des portes où s'ébattent
Les sens qui
Te tentent …

Alors … Oui ! Toutes les clefs
Tu les fabriques et
Ce qu'il te plaît éclatera
En musique

Déclare ton désir et
Déclame une insurrection
Par où - clair -
Un élixir sera
Ta passion

Opiacés demeureront tes mots
A vif du monde
Où - rapiécé -
L'ému fera
L'incisif de
Tes rondes
Enregistrer un commentaire