lundi 17 août 2015

CRISTALLISATION DE L'INDICIBLE



CRISTALLISATION DE L'INDICIBLE



L'ennui est un magistère
Dont l'office est à l'écran épais de nuées
Qui font monter de la terre
Toutes les essences d'herbes qui ont sué

On guette l'apparition
D'une vraie lueur assainissant nos humeurs
Ce serait chair pour passion
Si elle se dressait jusqu'à notre demeure

Le vide sur la vallée
Derrière l'écran la tient encore invisible
Des amis nous font aller
Vers de doux chemins cristallisant l'indicible...

Près de la tendre inconnue :
La fée levant par sa magie le pâle ennui... :
Si sauvage mise à nu
Qu'à Mélancolie Grâce vient et nous unit
Enregistrer un commentaire