vendredi 30 octobre 2015

UN DOUX TEMPS D'AUTOMNE FAIT TOUT RAYONNER




UN DOUX TEMPS D'AUTOMNE FAIT TOUT RAYONNER



Que la lumière – au soir – entre en ta tête
Qu'elle éclaire ton espoir comme une fête
En ces paroles les plus inconnues
Feuille »s ! Rayonnez dans ce cœur à nu !

Si la liberté infinie accourt
Rendant tes apartés moins lourds
La tendresse de la fraternité
Ne te blessera pas de sa beauté

Elle demeurera ton aventure
Quand l'obscur pénètre dans tous les murs
Elle aura sonné la belle heure creuse
Où ils donneront une chaleur pieuse

Tremblante : l'ivresse crépusculaire
Te redressera sans en avoir l'air
Alors tous les feux démultipliés
Enrichiront ta fête en beaux alliés

Bien que les étoiles restent absentes
Si la toile lestée semble indécente
La ville serre les fils les plus doux
Autour de la misère qui s'ébroue

Et sur plèvre en cendres des boulevards
Cassandre trouve en sa lèvre un tel art
Que le pauvre erre tient son allant
Malgré les vampires qui vont - feulant
Enregistrer un commentaire