jeudi 19 mai 2016

AUX GRAINS DE MAI !




AUX GRAINS DE MAI !


Foule lavée aux grains de Mai
Si saoulée en houle levée !
Essaimez sans Festin tramé
Dans tant de violence – gavé !

Roule ! Grand flot des véhicules !
Si ce n'est à l'ombre puissante
Des falots en trompe indécente
Humain fleuve ! Ne nous bouscule !

Et vous ! Dans la trempe de Paix
Jusqu'à ces nuits du vrai égal...
Sortis du vain bruit des régals
Sans brandir cette vieille épée... :

Ne vous souciez des rumeurs
Et bien alliés à Misère
Battez les sentiers de vos airs
On entendra bien vos clameurs !

Si grandis au fanal des temps
Vous passez au cap d'espérance
On vous dit alors bien partants
Hors des satrapes de Finance !

L'obscur de ces heures qui fuient
N'est pas dans vos hauteurs de vue
D'où - sans la Tension qui reluit -
Vous nous envoyez un : «salut ! »

Oui ! Nous savons les différences !
Mais elles creusent le grand lit
Où ne s'use votre présence
Engageant l'Humain hors-oubli
Enregistrer un commentaire