jeudi 23 juin 2016

STRAUB - HUILLET: DER TOD DES EMPEDOKLES La vie desserre-t-elle l'étreinte de la mort dans le poème qui chante ? Question qui outrepasse "l'être pour la mort" et toutes les ratiocinations métaphysiques !

Enregistrer un commentaire