mercredi 29 juin 2016

VENT ET SOLEIL OU LE VERS VEILLE !

Peinture : MIRO




Le 28/06/2016


SANS LE MYSTÈRE DE LA BEAUTÉ LE VERS NE COURT NULLE PART !



S'ils savent au vent se trouer d'éternité
ne sont savants au rouet de beauté où ils versent -
ces vers sentant avant d'y jouer qu'elle absentée
est éventée la ruée où ils se déversent



Le 28 et le 20/06/2016



LE SOIR EN VERS POUR SOLEIL PAR DEVERS SOI


Tant le blanc diamant au vert des feuilles hésite
Qu'amant au vers blanc ne l'accueille – s'excitant
en verres de blanc jusqu'à cet écueil parasite
où ne s'avère d'œil qu'en semblant persistant !



Espoir sautant nos revers :
battant soleil solitaire
s'étant au soir réouvert
en seul œil au sol lit Terre !

Brille-t-il à déranger
pli d'ailes rangées en ville ?
D'hirondelle est messager
et rie de son zèle en trilles


Ne crâne quand – lance aux nues -
il s'élance et luit sur crânes
où – cuit – balancé à nu -
l'ennui en silence canne
Enregistrer un commentaire