dimanche 25 septembre 2016

VOIR AU VERS QUAND LE TEMPS EST AU VERT ET BOIRE UN VERS


Le 24/09/2016
VOIR AU VERS QUAND LE TEMPS EST ENCORE AU VERT ET BOIRE UN VERRE




L'arbre


Troué de bleu-sèvres en émeraude tenue
Sa sève au corps – l'arbre ne s'érode et enchante
On l'y rêve non sabré abondant aux nues
Et – là – non ébloui – il abrite et s'évente


Heure au ciel

Au ciel constant entre les murs sombres ou en chaux
ici – au temps sous auvent – l'heure dure et croise
au sol : ombres où tant miel d'allure - épure à chaud
appelle hiver et tend à mûrir – cœurs d'ambroisie

Soleil et vent

Vent croît ici et le soleil se plaçant fort :
à notre endroit – on réinvente où se placer...
Suit l'éveil au vent doux et sa voix en accord
s'essuie au soleil qui veille en or replacé...


Gris au soir ?

Brassant gris – moire en lune narre en soirs d'automne :
ce qui – haussant brume - naît d'art repris sans miroir...
Hâté ? Y voir accents d'hiver non à déchoir !
Vers cités : on sent allumé l'espoir qui sonne !
Enregistrer un commentaire