dimanche 23 septembre 2018

L'INSTANT TENU AURA TENDU LA SOURCE : BELLE AURA D'UN TEMPS NU POUR SES RESSOURCES






Le 19-08-2018
L'INSTANT TENU AURA TENDU LA SOURCE : BELLE AURA D'UN TEMPS NU POUR SES RESSOURCES



Sur l'incisif point où passe le flux des mots
au moment où la fièvre du jour encore insiste
tu laisses fuir dans tes lèvres ce qui persiste
à vibrer au petit bruit de l'influx des maux


Au soir – avec braises chaudes tenues en ciel
qu'attendre vraiment de l'espoir sauf cette source
qui descend comme beau et doux miel
du creux de l'azur roux et – ici – te ressources


Il se peut qu'attendre tue le rêve pour rien..
Le temps du tendre s'épuise en qui ne l'espère
venir remplir la vacuité pour notre bien -
Il rafraîchit et en même temps désaltère


Est-elle autre la vacuité qui tient au cœur ?
Elle ne tient cependant qu'au bruit qu'elle mène !...
Elle s'enfuit toujours au silence et à l'heure
dans leur échappée belle où elle se démène...


Qui donc a peur de l'unique vacuité ?
Celui qui en fait toujours motif d'esclavage
et ne veut jamais la voir monter au visage
de la liberté liée à la pleine beauté !


Tient-on à s'assurer du bien fondé des sources ?
Mais aussitôt qu'elles reviennent encore ici
le bruit de la question s'efface alors hors-course
On la tient la corde filée de sa saisie...


Ah ! Cette intranquille négation volontaire !
Car – en ville – la douce fraîcheur revenue
démontre qu'avec paix advenue en notre air

Elle était bel et bien la source advenue...

【CONFERENCE】Philippe Beck