lundi 3 août 2015

LE ROSIER ECARLATE DONNE L'ESPOIR DU MATIN DANS LE BROUILLARD





LE ROSIER ÉCARLATE DONNE L'ESPOIR DU MATIN DANS LE BROUILLARD



Sous le brouillard : lait
Qui coule sur
Le qui-vive
De nos sens -
Les roses insistent
Et guident un soleil
Dans la chair
De nos vies

Coupés des blanches citadelles
Nous avons trouvé les
Fleurs écarlates
Sur l'écran
Blême et
Nous nous réveillons

Silence surpassé
Dans de larges envols
Nous serions des aigles
A côté des oiseaux
Qui piaillent

Et quand l'étranger nous rencontre -
Nous nous parlerions de
Nos multiples vies
Nous hisserions
Nos ailes
A la hauteur du grand monde...

Nos montagnes même si elles ne nous regardent pas
Nous accordent ce lieu où
Notre liberté gravit toutes
Les distances
Le rien qui nous unit
Est sans possession
Sauf celle que nous
Partageons

Et nous nous renvoyons
Les plus belles conquêtes :
Celles où le brouillard
Que nous aurons traversé
SI loin dans l'horizon impalpable
Où le silence lui-même
Grandit nos paroles

Si loin que nous rattrapons le soleil de midi
Le même cependant que nous gardons au cœur

C'était notre espoir du matin
C'est notre joie qui mûrit
Avec l'amitié pour
L'Humain

Et – quand viendra ailleurs le midi
Nous garderons vive
A notre mémoire :
Ces roses qui
Nous appelés
A la beauté inextinguible

Nous parlerons avec les oiseaux
De nos envols dans
Ce brouillard
Mouvant
Enregistrer un commentaire