lundi 23 juin 2014

REVEIL DU CIEL ET AMOUR



RÉVEIL DU CIEL ET AMOUR




Le ciel se réveille en se mouchant
De vapeurs qui lancent
Le vent en ruée
Dans les arbres

La lumière découpe la ligne
De fumée d’un avion
En lettres d’argent

Et les petites brassées de mots
Du petit matin – avalent
La fraîcheur persistante
Et redonnent chaleur
A l’âme accompagnée
De café

Première sortie du soleil
Juste là – en face –
Aveuglant le regard
Et juste là …
Dans la ligne de son éclat :
Deux amoureux s’embrassent
Tendrement … :

Chant dans le champ :
Ce qui vaut pour
L’infini d’Agapè
Et pour la lettre
D’Éros …

Toutes les ombres dansent autour …
L’offrande du hasard est
A  la recomposition
Des places

Voilà qu’on se prend de nouveau
Au filet du lointain :
Rets de lumière
Intense
Comme sur une oasis …

Ici est oasis au comble
Des circulations
Ici serait au milieu d’un désert
Où le soleil ne donnerait
Que des îlots dans
La pierre de
La ville

Comme on aime à naviguer tout autour
Sans changer de lieu –
Du regard –
Simplement du regard
Avec un bain de
Lumière chaude !

On aurait ainsi franchi tous les murs
Pour envisager le lointain
Qui serait avec une fée
Naviguant  dans la
Chaleur solaire !
Enregistrer un commentaire